01 45 91 55 93

3ème étape : Les étapes du laboratoire

Le jour du recueil des gamètes

Les ovocytes sont apportés au laboratoire et recherchés sous une loupe binoculaire. En cas de fécondation I.C.S.I, les ovocytes recueillis lors de la ponction sont dénudés. Il s’agit alors de retirer la couronne de cellules qui entourent les ovocytes et qui empêcheraient le bon déroulement de l’injection du spermatozoïde.
Les ovocytes sont ensuite transférés dans une boite de culture clairement identifiées avec l’identité du couple et contenant un milieu nutritif. Ils sont placés dans un incubateur dans des conditions physico-chimiques optimales.

Le sperme est traité afin d’éliminer le liquide séminal et de sélectionner les spermatozoïdes les plus mobiles.

La mise en contact des gamètes ou insémination: chaque ovocyte est mis en présence d’un nombre suffisant de spermatozoïdes. L’ensemble est ensuite placé dans l’incubateur à +37°C.
La fécondation qui débute par l’union d’un spermatozoïde avec un ovocyte s’achève en une journée par le mélange des chromosomes paternels et maternels. S’il s’agit d’une I.C.S.I (ou I.M.S.I), un spermatozoïde, de morphologie normale, est injecté dans chaque ovocyte par une micropipette.

Le lendemain du recueil des gamètes (J+1)

Le lendemain du recueil des gamètes, les ovocytes sont contrôlés. Il est généralement possible, à ce stade, d’observer au microscope si la fécondation a eu lieu ou non (présence de zygotes).

Mais, c’est uniquement le deuxième jour (J+2) que l’on est certain de l’obtention ou non d’embryons.

Le surlendemain du recueil des gamètes (J+2)

A ce moment deux éventualités se présentent :

  • Il n’y a pas eu de fécondation: l’ensemble de l’équipe clinique et biologique analysera si la cause de l’échec peut être déterminée. Le dossier sera de nouveau examiné en réunion pluri disciplinaire de l’équipe et de nouvelles propositions sont faites au couple.
  • Un ou plusieurs embryons sont obtenus : un transfert embryonnaire est alors possible. Les embryons sont observés au microscope. Ils peuvent être constitués de 2 à 4 cellules. Le stade à 4 cellules étant le plus fréquent.

La culture embryonnaire peut être prolongée jusqu’au 3ème jour (J+3) de manière à observer le développement des embryons à un stade plus avancé (8 cellules) ou jusqu’à J+5 ou J+6 (stade blastocyste).

Vous serez personnellement informé du résultat obtenu au laboratoire.

Les étapes de l’AMP