01 45 91 55 93

5ème étape : Les embryons surnuméraires

Les embryons surnuméraires

Les embryons non transférés, dits surnuméraires, pourront être congelés (si accord du couple dans le consentement) ou détruits selon leurs critères biologiques.

La congélation est réalisée soit par une technique de congélation lente, soit pas une technique de congélation ultra-rapide (vitrification). Le choix de la technique sera discuté avec le couple.

En cas de congélation embryonnaire, le couple sera interrogé chaque année par le centre afin de savoir si un projet parental est toujours en cours. Tous les embryons congelés devront être transférés avant une nouvelle tentative d’AMP. En cas de renoncement du projet parental, le couple pourra choisir entre l’arrêt de conservation des embryons, le don à la recherche ou l’accueil par un autre couple de ces embryons. En cas d’absence de réponse (deux courriers dont un en recommandé) et y compris en cas de changement d’adresse sans que le centre d’AMP ait été informé, le centre arrêtera la conservation au bout de 5 ans.

L’accord du couple doit être recueilli pour effectuer la décongélation et un transfert d’embryon. Les deux membres du couple doivent être présents le jour du transfert.

Lors de la décongélation, les embryons ne reprennent pas forcément leur morphologie et ils ne sont donc pas forcement transférés.

Les étapes de l’AMP