01 45 91 55 93

L’insémination intra-utérine (IIU)

Présentation de la technique

Son principe est l’injection à l’aide d’un cathéter (tuyau souple) des spermatozoïdes dans la cavité utérine de la conjointe donc au delà du col utérin.

Elle comporte généralement une stimulation de l’ovulation. Il s’agit alors d’un suivi par des dosages hormonaux (oestradiol, LH, progestérone) et des échographies. L’insémination dans l’utérus du sperme du conjoint prélevé le jour même par masturbation est préparé au laboratoire. Cette insémination est réalisée 36 heures après que l’on détecte une ovulation spontanée ou déclenchée par une injection de gonadotrophines chorioniques.

L’insémination intra-utérine peut être aussi effectuée après préparation de paillettes de sperme de donneur.

L’insémination intra-utérine peut être proposée en cas d’insuffisance de la glaire, du sperme ou en cas de stérilité inexpliquée. Les trompes doivent être perméables et l’appareil génital de la femme doit être normal pour obtenir un succès.

Toutes les techniques d’AMP